jeudi 16 octobre 2014

Message d'un pratiquant

Photo d'un pratiquant d'arts martiaux au cours d'une défense contre attaque avec sabre en bois ou Bokken

La vie d'un pratiquant d'arts martiaux, à fortiori traditionnels, avec la rigueur, la régularité et la persévérance que cela impose, n'est pas facile. Surtout quand la vie professionnelle s'en mêle. Combien d'entre nous ont-ils dû s'éloigner un temps (mais jamais définitivement) du tatami à cause d'un métier qui exige un investissement lourd, d'une mutation, etc... ?

Ce qui est alors souhaitable, c'est qu'ils puissent appliquer dans leur vie de tous les jours, loin du Dojo, ce qu'ils ont appris durant les cours. Et qu'ils comprennent alors que ce qu'ils apprennent et pratiquent sous la direction de leur Senseï, n'est pas une fin en soi mais un moyen de parfaire leur quotidien.

C'est le cas de Laurent Lasne, l'un de nos pratiquants, qui doit s'absenter quelque temps. Voilà ce qu'il nous écrit :

"je tenais à remercier publiquement notre Senseï de l'Aiki-Club de Metz. La raison en est simple : une évolution professionnelle obtenue récemment qui m'était totalement inaccessible il y a encore 2 années.
J'ai travaillé pour l'obtenir, mais je dois reconnaître que les enseignements reçus à l'Aiki-Club de Metz par le Senseï René Pachurka, ont été des atouts précieux dans cette réussite. L'esprit du combat présent dans ce lieu, en ne parlant que du côté mental, a participé à déplacer cette montagne devant moi.
arigatō gozaimasu Senseï Pachurka !

Laurent Lasne

PS : je pars ainsi pour 2 mois de formation et suis impatient de vous retrouver en décembre."

Tanguy Endenmann

Crédit photos : Benjamin Song - www.benjaminsong.com
Google+